Projet éducatif de l'oeuvre




Projet éducatif de l'oeuvre
Le projet éducatif se veut comme un document de référence faisant foi auprès des membres et adhérents de l’ODCV 19 mais également des administrations et organismes de tutelle.
 
  • Il précise les objectifs poursuivis par l’œuvre
  • Il permet de situer le rôle de ses équipes auprès des publics  reçus (enfants, jeunes, adultes, familles, groupes, élèves, ...)

 
Pour tendre vers ces objectifs, les équipes d’encadrement des centres :
  • de la Martière de Saint Pierre d’Oléron
  • des chalets des Aiguilles à Chamonix
  • des séjours produits par le siège,
sous la responsabilité du Directeur Général de l’ODCV et des directrices de centres, définiront les moyens mis en œuvre au cœur d’une réflexion pédagogique adaptée à chaque public.

Rappel des objectifs de l’ODCV 19 :

L’ODCV 19 reste une œuvre laïque organisatrice et gestionnaire  de centres de vacances, classes d’environnement, vacances familiales poursuivant un double objectif :

  • Favoriser l’accès aux loisirs et aux séjours de vacances pour l’ensemble des ressortissants Corréziens et  principalement les enfants et les jeunes. Participer  ainsi à leur éducation permanente tout au long de la vie, favoriser leur ouverture sur le monde et sur les autres, développer un esprit critique et citoyen soucieux d’un développement durable, solidaire et respectueux.
 
  • S’inscrire comme association complémentaire de l’école locale et impliquée auprès des établissements scolaires du département de la Corrèze en proposant des outils  pédagogiques et éducatifs adaptés aux contraintes juridiques et législatives.

Réflexion pédagogique

Elle doit être nécessairement liée :
  • aux conditions matérielles et d’accueil
  • à l’âge des participants
  • au contexte et possibilités des lieux
  • à la durée et dates des séjours
  • aux moyens (au sens général du terme) des publics accueillis. 
 
La pédagogie ne saura être un objectif mais plutôt la mise en œuvre concertée d’un certain nombre de moyens.

De ce fait cette réflexion doit permettre à chaque individu de pouvoir :
  • répondre aux besoins d’adaptation à un nouveau milieu, par des relations chaleureuses, basées sur la confiance réciproque et le respect de chaque individualité.
  • répondre aux besoins fondamentaux de son développement psychomoteur et socio-moteur notamment en développant ses capacités physiques et intellectuelles par le biais de pratiques, de rencontres, de visites, de découvertes, d’expérimentations.
  • développer un esprit créatif, inventif, curieux à travers l’accès aux découvertes et aux rencontres.
  • permettre à chacun de s’exprimer en  respectant les sensibilités de chaque personne.
 
 Cette réflexion doit aider l’individu à être un citoyen actif et responsable :
  • en le considérant comme un être à part entière,
  • en respectant son droit à la parole et à l’intervention,
  • en favorisant sa socialisation, l’apprentissage de la vie collective, le développement et l’accès à l’autonomie, (pour les enfants, les jeunes et les jeunes adultes)
  • en suscitant toutes formes d’expressions démocratiques,
  • en faisant évoluer dans l’esprit de chacun les valeurs fondamentales de tolérance, paix, justice, entraide, solidarité, respect de l’autre.
  • en privilégiant la vie quotidienne, en particulier les temps de repas pris en commun constituant des moments éducatifs forts.
  • en permettant à chacun de développer son esprit d’analyse, son esprit critique, pour lui permettre de construire sa propre opinion.

Quelques réflexions sur l'acte éducatif :

Il doit être synonyme : d’accompagnement / de partage / d’assistance / de confiance / d’exemplarité / de tolérance / de responsabilité / d’investissement / d’échange / de transmission / de savoir faire / de présence / de continuité éducative / de constance.

De ce fait, pour atteindre nos objectifs  il est IMPERATIVEMENT nécessaire de pouvoir passer et partager du temps avec les publics dont on a la charge. Si le temps de l’activité reste propice aux expériences, à la découverte, aux rencontres, les temps de repas restent des moments conviviaux d’échange, de régulation, d’évaluation, indispensables à la quêtes des objectifs de l’ODCV 19.
 
C’est pourquoi, l’ensemble du personnel éducatif permanent et non permanent de nos structures partage les temps de repas durant leurs services avec les publics reçus. Ceci ne saurait être considéré comme un avantage en nature. Dans cette catégorie de personne, nous devons inclure, les animateurs (de vie quotidienne ou spécialisés), les animateurs d’accueil collectifs de mineurs, les coordinateurs d’animation, les équipes de directions de séjours ou des centres permanents ou pas, le directeur de l’ODCV lors de ses visites de centres.
Exceptionnellement, le personnel d’entretien, de cuisine peut aussi être associé à ces temps de repas à l’occasion de journée à thème, ou de présentation d’équipe. Ceci permet notamment de renforcer un sentiment d’appartenance à une équipe et un projet commun en décloisonnant parfois les taches à faire.
 
De la même façon, pour des raisons de sécurité, de responsabilité et de fonctionnement, une partie de nos équipes doit être logée sur place. Dans cette catégorie figure : les directrices de nos centres d’Oléron et de Chamonix, les équipes d’animation et de direction  accueillant les enfants dans le cadre des classes de découvertes ou accueil collectifs de mineurs, le technicien chargé de l’entretien au centre de La Martière à Oléron
 
L’ODCV attend des ses équipes et personnel permanent une forte adhésion à ses valeurs et à ses objectifs. Il ne saurait y avoir d’acte éducatif sans équipe impliquée. La réussite de nos séjours passe par une continuité éducative présente et affichée  à chaque instant et à chaque moment de la journée, quel que soit le public. C’est pour cela que nos équipes doivent être considérées comme un seul et même élément œuvrant pour les mêmes objectifs et non comme une succession d’individus chargés de taches différentes dans des lieux à des périodes différentes. Parce que chacun amène sa pierre à l’édifice, chacun influe sur la réussite  de nos activités, nous devons les considérer toutes et tous avec la même attention. L’acte éducatif, au-delà des apports qu’il génère sur les publics, doit permettre également aux salariés de s’épanouir pleinement dans leur travail à travers les dimensions humaines, solidaires et techniques  que celui-ci engendre.
 
L’ODCV a des droits et des devoirs vis-à-vis des publics reçus. Toutefois, association d’éducation populaire à part entière, l‘ODCV considère que la réciproque est vraie et à savoir que les publics fréquentant ses séjours disposent de droits mais sont tenus également par un certains nombre de devoirs, notamment celui- du devoir vivre ensemble.


              

L'Odcv | Informations pratiques | Historiques



Derniers tweets
ODCV 19 : 😎❄️❄️❄️ https://t.co/9cZE5hN6Ae
ODCV 19 : La neige est là à #Chamonix pour les #Vacances de Noël ! 😎 https://t.co/bu0nbkxuxS
ODCV 19 : L'ODCV recrute un(e) WEBMASTER POLYVALENT & CONSEILLER VACANCES https://t.co/XVKzSksqRl
ODCV 19 : Article @lamontagne_fr sur le nouveau partenariat @ODCV19 & @ternelia 😎 https://t.co/mxd9RwLC9F
Facebook


Envoyez-nous un message via notre formulaire.
Association adhérente au groupe TERNELIA VACANCES-ACTIVES
Agrément Opérateurs de voyages & de séjours N°IM074100137